Luis Figo
Figo ancienne star du Portugal et ballon d'or en 2000, s'est exprimé sur le tirage au sort de la Seleção au mondial ainsi que sur l'actualité de son club de cœur, le Sporting, ce mercredi, à l'occasion d'une nouvelle initiative de sa fondation qui a fêté Noël avec plus de 350 enfants défavorisés. 
 
Pour l'ancienne gloire de la Seleção, du Real et du Barça, le Portugal est tombé dans l'un des groupes les plus difficiles de ce mondial
"sans aucun doute que le Portugal est tombé dans l'un des groupes les plus compliqués de ce Mondial, mais il a aussi l'une des meilleures équipes de l'actualité et les ambitions doivent être les mêmes" avant d'ajouter, "le Portugal et l'Espagne sont les favoris, pas seulement du groupe mais de la compétition, bien qu'il faille se méfier des 2 autres sélections qui peuvent surprendre, en ayant d'ailleurs, réalisé une fantastique phase de qualification. L'Iran n'a pas concédé le moindre but et déjà en 2006, nous avons eu du mal à les battre".
 

"J'espérais que le Sporting puisse se qualifier" 

Formé au Sporting, Luis Figo a également porté les couleurs du FC Barcelone et avoue avoir eu un léger penchant pour son club formateur lors de la rencontre entre les deux équipes ce mardi soir en Ligue des Champions

"j'espérais que le Sporting pourrait se qualifier. Malheureusement ce n'a pas été le cas. Mais c'était le résultat auquel, d'une certaine manière, on pouvait s'attendre, puisque jouer à l'extérieur contre à Barcelone, c'est toujours compliqué. Mais le Sporting a fait une bonne Ligue des Champions dans un groupe difficile. Ils ont manqué de chance lors de certains moments cruciaux et maintenant, ils doivent se concentrer sur le championnat et la Ligue Europa. Je pense que le Sporting comme d'autres, doivent avoir pour objectif d'aller le plus loin possible, sans pour autant avoir l'obligation de remporter l'Europa League. Il y a d'autre équipes très fortes économiquement et qui ont plus de possibilités de se renforcer. Mais ce facteur n'est pas le plus important. Je crois que le plus important c'est que le Sporting puisse aller le plus loin possible. S'ils arrivent à aller en finale et gagner, tant mieux, mais sans la pression d'avoir l'obligation d'y parvenir". 
 
Aujourd'hui conseiller exécutif de Carlos Seferin pour la FIFA, Luis Figo reste malgré tout attentif au championnat Portugais
 
"cette saison ne change pas beaucoup par rapport à ce qui s'est passé lors des dernières années. Les trois grands se battent pour le titre. J'espère que le Sporting sera champion et qu'il obtienne un bon résultat en fin de championnat. Je vois un grand équilibre entre les trois grands comme le montre le classement, mais il reste encore beaucoup de journées décisives" a-t-il conclu.
e-max.it: your social media marketing partner