Obligé de s’imposer pour continuer dans la course à la qualification pour le prochain tour de la Ligue des champions, Benfica a accompli sa mission en remportant son premier match dans la compétition ce mercredi soir 2-1 face à Lyon. Trois points précieux puisqu’ils permettent également au Portugal de repasser (temporairement) devant la Russie au coefficient UEFA.

Les hommes de Bruno Lage ont fait une entame de match électrisante devant leur public du stade de la Luz avec un football attractif et plaisant et avec un but dès la quatrième minute de jeu signé Rafa Soares. Benfica se montrait largement supérieur à son adversaire du soir dans tous les compartiments du jeu mais a manqué de creuser l’écart à plusieurs reprises lors de cette première période où Rafa a du sortir sur blessure et remplacé par Pizzi à la 20e minute.

Au retour des vestiaires les aigles ont baissé leur rythme de jeu en essayant de contrôler le résultat, un choix qui aurait pu être fatal surtout après l’égalisation des Lyonnais signée Memphis Depay à la 70e minute de jeu. À ce moment du match la tension commençait à se ressentir,  avec la malédiction de la Ligue des Champions s’abattre de nouveau sur la pelouse du stade de la Luz, mais c’était sans compter sur un petit coup de pouce plutôt inattendu.

En effet Anthony Lopes, gardien international portugais des Gones, a commis une énorme boulette avec une relance hasardeuse interceptée par Pizzi qui ne laisse pas passer sa chance pour remettre Benfica en course en marquant le 2-1 final à quatre minutes de la fin du temps réglementaire.

Les Portugais peuvent pousser un ouf de soulagement avec la première victoire de Benfica dans cette phase de groupes de la Ligue des Champions, une victoire importante pour Benfica mais aussi pour le Portugal qui reprend temporairement la sixième place du classement UEFA aux dépens de la Russie.

Résumé vidéo du Benfica 2-1 Lyon :

e-max.it: your social media marketing partner