Portugal 1-0 Italie

Le Portugal n’a pas eu besoin de Cristiano Ronaldo ce lundi soir au stade de la Luz pour se défaire de l’Italie sur le score de 1-0 lors du tout premier match de l’équipe das Quinas dans cette toute nouvelle Ligue des Nations. André Silva a marqué le but qui permet au Portugal de remporter son premier match face à la Squadra Azzura  officiel depuis maintenant 60 ans.

Pourtant ce soir tout semblait assez facile pour cette Seleção renouvelée, et l’absence de Ronaldo s’est à peine fait remarquer tant le jeu était plaisant à voir. Après la belle exhibition de jeudi dernier face à la Croatie, Fernando Santos a opté pour maintenir le même onze initial pour affronter les transalpins qui s’annonçaient comme le principal adversaire de la Seleção pour remporter ce groupe 3 qui donne accès aux demi-finales. Mais sur le terrain la différence était criante, jamais les Italiens n’ont été en mesure d’inquiéter les champions d’Europe en titre qui ont toujours eu le match sous contrôle. Dès le début le Portugal aurait pu ouvrir le score si la tête de William n’avait pas frôlé le poteau de Donnaruma, mais le premier avertissement était d’ores et déjà lancé. La plus grosse occasion de but de cette première période est venue des pieds de Bernardo Silva qui a vu sa frappe repoussée sur la ligne de but par un défenseur Italien. Le chemin des buts ne semblait pas vouloir s’ouvrir pour les Portugais qui ont ensuite trouvé la transversale sur un centre Mario Rui et William Carvalho a de nouveau rasé le poteau gauche des buts Italiens sur une superbe frappe.

Il aura donc fallu attendre le retour des vestiaires et la 47e minute pour voir André Silva ouvrir le score pour le Portugal et marquer son 13e but en 28 internationalisations sous l’équipe das Quinas, mettant fin à une série noire de 6 matchs consécutifs sans trouver le fond des filets dans ce qui a été la plus longue traversée du désert en Seleção pour l’attaquant du FC Séville. En pleine confiance, Bernardo Silva va ensuite chauffer les gants de Donnaruma d’une superbe frappe qui se dirigeait tout droit en pleine lucarne asseyant ainsi encore plus la supériorité Lusitanienne sur son adversaire du soir. Tout se passait tellement bien que Fernando Santos a permis à Renato Sanches de fouler à nouveau la pelouse du stade de la Luz, qui a été le berceau de ce prodige qui essaie de revenir à son meilleur niveau.

Au final, le Portugal s’est donc imposé par le plus petit des écarts, mais cette victoire est encourageante pour l’avenir de la Seleção qui semble enfin avoir retrouvé son bon jeu tout en prouvant ne pas être Ronaldo-dépendante et ce soir, les Portugais sont déjà en tête du groupe 3 de la Ligue des Nations avec pourtant un match en moins que leurs adversaires du soir.

 

 

Résumé vidéo du Portugal 1-0 Italie:

e-max.it: your social media marketing partner