On pourrait dire que Cristiano Ronaldo est comme un eucalyptus, puisqu’il porte toutes les attentions vers lui et sèche tous ceux qui l’entourent. Pourtant et malgré la saison exceptionnelle du meilleur joueur du monde, Bernardo Silva mérite peut-être un peu, voire même beaucoup, plus de considération et surtout après une saison 2019-2020 tout à fait exceptionnelle.

Une saison qui se termine donc avec un nouveau succès marqué de son empreinte, puisqu’il a été décisif lors de la victoire du Portugal en Ligue des nations avec une nouvelle passe de génie pour le but victorieux de Gonçalo Guedes. En plus de la Coupe, Bernardo Silva a également été élu meilleur joueur de cette Final Four Européenne.

Ce final reflète en tout point la saison du Portugais à City auteur de 13 buts et 14 passes décisives cette année a été ponctuée par des victoires collectives mais aussi individuelles. Et la liste est longue puisqu’en plus de la Ligue des Nations, il a remporté la Premier League, la Coupe de la Ligue, la FA Cup, la Super Coupe d’Angleterre sans compter qu’il a été élu joueur de l’année à Manchester City, Meilleur joueur de la finale de la Coupe de la Ligue et il termine dans l’équipe-type de la Premier League.

À cela il faut ajouter les louanges constantes de Pep Guardiola souvent considéré comme le meilleur entraineur du monde : « Bernardo Silva est le meilleur joueur de cette saison et pas seulement dans notre équipe. Il arrive à jouer incroyablement dans n’importe quelle équipe du monde. Il est capable de tout faire avec un ballon ».

Il fut un temps où le ballon d’or était attribué presque automatiquement au joueur ayant remporté le plus de trophées collectifs dans l’année, même sans la Ligue des Champions, Bernardo Silva aurait donc certainement été parmi les favoris à cette époque-là. Désormais avec le changement des règles d’attribution de ce titre prestigieux, il est peu probable que ce soit lui qui l’emporte même si cette année il remporte plus de titres que Léo Messi. Mais bon après tout, on a déjà vu un certain Modric l’emporter alors qu’il n’en avait peut-être pas fait autant non ?

Ceci est un article d’opinion écrit par BDS

e-max.it: your social media marketing partner