Deux grands classicos en l’espace de 4 jours, deux déplacements délicats, face à deux rivaux historiques qui décideront de la réussite ou de l’échec de la saison du FC Porto qui avait commencé sur les chapeaux de roues. À commencer par dimanche (demain) face à Benfica en championnat et quatre plus tard, face au Sporting pour les demi-finales retour de la Coupe du Portugal.

Après avoir passé les 27 premières journées en tête du championnat, le FC Porto, à qui le premier titre depuis 2013 semblait déjà promis, a laissé filer pour la première fois de la saison son fauteuil de leader au profit de son plus grand rival national (Benfica), après s’être incliné au Restelo face à bleus de Belenenses lors du match de clôture de la 28e journée. Une situation qui trois journées plus tard, n’a depuis toujours pas évolué.

Pourtant, les dragons conservent toujours toutes leurs chances pour remporter le titre, mais pour cela, il faudra à tout prix remporter le, toujours chaud bouillant, grand classico au stade de la Luz face à Benfica, ce dimanche. À quatre journées de la fin du championnat, ce classico est plus que jamais décisif et qui au vu de peu de points perdus par les grandes écuries, peut être considéré comme la grande finale du championnat. Si avec une victoire le titre ne dépendait que d’eux-mêmes, tout autre résultat au stade de la Luz ce dimanche, obligerait les joueurs de Sergio Conceição à remettre leur destin dans les mains des dieux du football, ou alors dans celles du Sporting qui affrontera Benfica lors de l’avant-dernière journée.

Et quatre jours plus tard rebelotte

À peine quatre jours plus tard, le FC Porto aura son autre grand rendez-vous de la saison. Bien que le championnat soit toujours la grande priorité, personne ne peut se permettre de cracher sur la Coupe Nationale, qui, au Portugal au moins, a conservé tous ses titres de noblesse, ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée l’épreuve reine.

Mais pour le FC Porto qui n’a plus remporté le moindre trophée depuis 2013 (une disette sans précédent dans l’histoire du club), remporter la Coupe pourrait, selon le résultat de dimanche face à Benfica en championnat, soit compléter une saison mémorable, la sauver et redonner un peu de joie aux supporteurs, ou la voir se fracasser définitivement. Et cette décision se fera lors d’un nouveau classico à Lisbonne, où ils devront dépasser le Sporting, englué dans une crise profonde et qui va s’accrocher bec et ongles dans cette compétition qui peut aussi à sauver sa saison.

L’avantage est pour l’instant en faveur des Dragons, qui ont remporté le match aller 1-0, mais il est bien maigre, surtout face à une équipe qui cherche à justifier son énorme investissement avec une victoire devant son public lors de cette demi-finale retour qui sera en fait, une finale anticipée et qui sera synonyme de réussite ou d’échec de la saison.

Vous l’aurez compris, la saison du football portugais va se jouer en quatre jours à Lisbonne et c’est le FC Porto qui aura le plus à gagner, ou à perdre…

e-max.it: your social media marketing partner