Laz Linsk, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Pourtant c’est bien cette équipe Autrichienne qui a réussi à pousser le Sporting jusque dans ses retranchements. Seule équipe Portugaise à s’imposer lors de cette journée Européenne les lions auront, malgré la victoire 2-1, montré (encore) un visage moribond.

Ils vont mieux puisqu’ils enchainent leur deuxième victoire consécutive, malgré tout, les blessures sont toujours aussi profondes et elles tiennent à prendre leur temps pour cicatriser.

Pour preuve cette première période désastreuse à laquelle Silas semblait assister impuissant depuis le banc. Lui qui faute du niveau IV d’entraineurs ne pouvait, en plus, donner de consignes depuis le banc de touche, on ne peut qu’imaginer sa frustration en voyant le football de son équipe sombrer dans l’abîme du stade Alvalade. Une première période terrible lors de laquelle le Sporting a été incapable de se créer une seule occasion de but…

Quant à cette surprenante équipe Autrichienne, elle a commencé par un avertissement sérieux sur les buts de Renan qu’elle n’a pas réitéré. Puisqu’elle a rapidement ouvert le score par Marko Raguz (16’) score sur lequel les deux équipes vont se quitter à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, toujours rien. Pas la moindre étincelle dans le jeu du Sporting CP qui continuait toujours aussi pauvre techniquement, mentalement et physiquement. Heureusement les lions vont tout de même réussir à trouver la faille sur une tête de Luiz Pheyllipe servit par le maestro Bruno Fernandes. Ce sont des pieds talentueux du capitaine du Sporting que va venir le but de la victoire à la 63’. Après avoir pris l’avantage, ils ont semblé, pendant quelques minutes en tout cas, vouloir s’enflammer…

Mais le match va finir comme il aura commencé, c’est-à-dire avec une domination sans partage des Autrichiens qui ont bien failli à plusieurs reprises revenir dans le match. Le Sporting finit donc par s’imposer, presque miraculeusement au vu de sa prestation. Mais comme disait Silas lors de son arrivée « plus que l’exhibition et vu l’état moral de l’équipe ce qui compte c’est de gagner »…

 

Résumé vidéo du Sporting CP 2-1 Laz Linsk:

e-max.it: your social media marketing partner