Porto Youth League

Le FC Porto va disputer ce vendredi à Nyon en Suisse (et a guichets fermés), la deuxième Final Four consécutive de l’UEFA Youth League, l’élite des compétitions Européennes de l’UEFA et l’équivalent de la Ligue des Champions pour les U19. Les Dragons vont devoir se défaire des Allemands d’Hoffenheim, dernier obstacle avant une éventuelle première finale des bleus et blancs dans la compétition.

Après avoir déjà remporté un titre de champion du Portugal de deuxième division, deux titres de Premier League International Cup, le FC Porto cherche à ajouter un nouveau trophée de renom au palmarès de ses équipes jeunes avec une victoire en UEFA Youth Ligue.

Tombés en demi-finale lors d’une séance de tirs au but face à Chelsea l’année dernière, les petits dragons ont appris et espèrent profiter de leurs erreurs pour ramener le premier titre de l’histoire de la compétition au Portugal comme nous l’explique le milieu de terrain Romario Baro :

« Nous avons envie de faire mieux que l’année dernière. Nous avons eu la malchance de perdre aux penaltys, mais nous avons appris avec nos erreurs et c’est important. Nous allons donner notre maximum pour remporter la victoire lors des 90 minutes. Si on n’y arrive pas, nous irons plus tranquilles jusqu’aux penaltys, pas comme la saison dernière.

C’est énorme, l’équipe est tranquille et consciente de ce qu’elle est sur le point d’accomplir ».

En cas de victoire ce vendredi face aux Allemands, le FC Porto affrontera lundi prochain le vainqueur de l’autre demi-finale, qui opposera Chelsea (tombeurs des dragons la saison dernière) au FC Barcelone.

Et pour cela, ils pourront compter sur l’expérience de certaines de leurs pépites, comme Diogo Leite, Diogo Queiros, Romario Baro ou encore Tomas Esteves, tous porte-drapeaux d’une génération pleine de talent.

Cela sera-t-il suffisant pour remporter leur toute première Youth League ?

e-max.it: your social media marketing partner