Cristiano Ronaldo

Après un début de saison en demi-teinte on le disait rincé, finit en âge de partir à la retraite. Certes c'est le refrain habituel du côté de ses détracteurs, mais cette fois-ci c'était plus inquiétant, car les dissonances se faisaient aussi entendre du côté de ses supporteurs, pourtant, le plus grand joueur de la planète est toujours une machine à marquer des buts...  

 

 

Certes il a commencé la saison plutôt timidement, en tout cas par rapport à ce qu'il nous a habitués, car n'importe quel autre joueur qui aurait marqué 7 buts lors des 10 premiers matchs, comme il l'a fait, aurait été salué, idolâtré et encensé dans les médias. Mais comme il s'agissait de Cristiano Ronaldo, forcément, les éléments de langages devenaient beaucoup plus sombres. Comme s'il s'agissait de la fin d'un mythe, voulant nous faire croire qu'une des plus belles pages du football mondial était définitivement tournée.  

 
À tous ceux-là, je leurs demande aujourd'hui s'ils n'ont pas pris tellement de ketchup dans la tronche et de fait, ont leur vue tellement obstruée au point que ça les empêche de parler de ses 14 buts marqués lors des 8 derniers matchs. On ne les entend pas non plus associer l'absence du meilleur joueur du monde aux récentes défaites Madrilènes et du regain de forme de son équipe qui coïncide justement avec le sien. Très peu de médias qui ne s'étaient pourtant pas gênés pour lui cracher dessus il y a de ça quelques moisen parlent, alors qu'il vient pourtant de dépasser la barre des 300 buts en Liga en seulement 284 rencontres, alors que Messi, lui a eu besoin de 334 matchs pour arriver à cette marque, soit 50 matchs de plus. 

 

 

Balivernes doivent-ils murmurer dans leur barbe, "ce ne sont que des fausses nouvelles, de toute façon il est arrogant et imbu de sa personne", c'est le refrain habituel de la part des footix anti-Ronaldo, auquel on ne prête plus forcément attention. Mais quand ce sont ses supporteurs, parfois même des Portugais qui le critiquent, je tiens à leur rappeler que les matchs à éliminations directes de la Ligue des Champions viennent tout juste de commencer et que le mondial pointe déjà le bout de son nez. J'en salive déjà à l'avance, de voir les retournements de vestes les plus rapides de l'histoire qui se profilent à l'horizon, lorsqu'il mènera le Real et le Portugal au sommet du monde une fois de plus, on en reparlera en juin et en attendant je vous propose de voir ou revoir, le doublé de CR7 face à Getafe d'hier (samedi) soir.  
 
BDS  
 
Le doublé de Ronaldo face à Getafe : 

e-max.it: your social media marketing partner