Sporting 1-2 Famalicão

Énorme contraste entre une équipe de Famalicão qui est en train de faire un début de saison incroyable et qui occupe la tête du championnat et une équipe du Sporting méconnaissable et de nouveau embourbé dans une crise profonde accentuée par cette nouvelle houleuse défaite la deuxième à domicile et la quatrième de la saison.

Certes l’entraineur intérimaire des lions Leonel Pontes étant privé de Bruno Fernandes et Luiz Pheyllipe (et sans aucun buteur) a dû encore bricoler pour cette rencontre. Mais le football est fait de dynamiques et si celle de cette surprenante équipe de Famalicão est clairement positive celle du Sporting reste catastrophique en matière de résultats mais aussi de jeu. Cela pouvait-il en être autrement ?

On a bien failli y croire lorsqu’on a vu Vietto, nouvelle recrue en provenance de l’Atletico, marquer un but monumental (55’), un but qui a levé de manière unanime le stade pour saluer ce chef-d'oeuvre qui permettait alors aux lions d’ouvrir le score donnant ainsi de l’espoir aux supporteurs d’Alvalade qui implorait de voir enfin une victoire qu’ils attendaient déjà depuis trois matchs.

Mais comme on vous l’a dit, cette surprenante (ou pas) équipe Famalicence est en train de defier tous les pronostics avec ce début de saison extraordinaire et ce soir il n’en allait pas être autrement.

Dix minutes seulement après le retour des vestiaires Ruben Lameiras va tromper Renan après que Gustavo Assunção se soit baladé au milieu de la défense des verts et blancs. Le premier coup était donné et blessés, les lions vont finalement concéder la défaite avec un but contre son camp de Coates à la 88e minute.

Les joueurs de Famalicão quittent le stade d’Alvalade avec les trois points, en tête de la Liga Nos et la gloire en prime, alors que ceux du Sporting le quittent sous les huées des supporteurs qui n’ont pas oublié de demander en cœur la tête de Frederico Varandas, président du club.

Après une saison préparée de manière catastrophique, pouvait-il en être autrement ?

 

Résumé vidéo du Sporting 1-2 Famalicão :

e-max.it: your social media marketing partner